vendredi 7 février 2020

FIGHT FOR LOVE #7 : RACER (2020)

--------------------

Auteure : Katy Evans

Éditions : Hugo & Cie

Collection : New Romance

Pages : 354

Prix : 17€

Ma note : 17/20

--------------------




QUATRIÈME DE COUVERTURE

Vous avez aimé Brooke et Remy ? Vous adorerez leur fils Racer, le célèbre et tellement sexy pilote de course. 

Le mystérieux Racer est le pilote le plus rapide et le plus en vogue du moment. Lana dirige une petite écurie de Formule 1 et est sans cesse à la recherche de nouveaux talents. Son père est malade, et le seul moyen de sauver l'entreprise est de trouver un pilote star, qui rapportera de l'argent à l'écurie. Racer est un pilote plutôt spécial et il est sexy, téméraire et mystérieux. Justement, il cache un lourd secret : comme son père Remy, il souffre de bipolarité. Il ne sera pas facile pour Lana d'apprivoiser tous les reliefs de sa personnalité. Malgré ça, elle ne parvient pas à résister à son charme, car cette fragilité, mêlée à sa virilité, donne un cocktail explosif. 

On retrouve la structure du 1er tome, qui a fait le succès de la série, rythmé alors par les combats de Remy, et ici par les étapes du championnat de F1, et surtout l'histoire d'amour entre Racer et Lana.

MON AVIS

Je remercie Babélio et les Éditions Hugo & Cie pour cet envoi.

Katy Evans est de retour mais cette fois-ci avec Racer, le fils de Remy et Brooke. Nous ne sommes plus dans le milieu de la boxe mais dans les courses automobiles et Racer est bien le digne fils de son père. Il est peut-être un peu moins intense que Remy mais j'ai passé un très bon moment avec lui et Lana.

Lana recherche un nouveau pilote pour l'écurie familiale, ils sont dans le rouge et elle doit trouver rapidement quelqu'un si elle veut accomplir le rêve de son père malade. Elle va tomber sur Racer qui fait des courses de voiture urbaine clandestine. L'attirance entre les deux est immédiate mais Lana veut que cela reste professionnel.

Ce septième tome revient aux sources avec le fis de Remy. Racer est comme son père tout d'abord par rapport à sa maladie puisque, celui-ci en a hérité mais aussi par son caractère, dès qu'il aperçoit Lana c'est le coup de foudre, il la veut, c'est la femme de sa vie et il va tout faire pour l'avoir. Lana de son côté est tout aussi attirée par lui, c'est magnétique entre eux mais elle pense avant tout à sa famille et surtout à son père. Seulement voilà, il est difficile de résister à un Tate.

J'ai beaucoup aimé ce tome sur Racer, ayant adoré l'histoire de Remy j'étais très contente et surtout curieuse de découvrir celle de son fils. Si au début l'histoire ente Lana et Racer démarre sous les chapeaux de roues, Lana va vite mettre le haut là et freiner les ardeurs de Racer et j'ai aimé ça même si on sait comment cela va finir. Elle a peur de s'engager et cela est dû à ce qu'elle a vécu par le passé. Racer c'est tout ou rien, il est entier et sait ce qu'il veut, malheureusement sa maladie va le rattraper et on peut voir sa fragilité et ses fêlures, je l'ai beaucoup aimé.

On retrouve les héros des autres tomes pour notre plus grand plaisir même si ce n'est que pour quelques pages. J'ai adoré retrouver Remy, j'ai aimé les quelques passages avec son fils et on sent l'amour qui les lies même si Racer n'a pas suivi les traces de son père en faisait de la boxe. Leurs liens familiaux sont forts et soudés, Remy va jouer un rôle important pour Racer puisqu'ils ont la même maladie et qu'il est déjà passé par là.

C'était un réel plaisir de retrouver la plume de Katy Evans et même si ce roman est beaucoup moins intense que Real, il n'en est pas moins agréable à lire et intéressent. Il faut dire qu'il est difficile de surpasser le personnage de Remy. Je ne sais pas s'il y aura une suite mais je voudrais bien lire l'histoire d'Iris, la soeur de Race.

CONCLUSION

Une lecture agréable avec une très bonne romance. J'ai aimé les personnages et leurs histoires, Racer est bien le fils de son père même si je l'ai trouvé moins intense que Remy. On passe un bon moment dans l'univers des courses automobiles et c'était un plaisir de retrouver la plume de l'auteure.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire