mardi 8 septembre 2020

LA FOURMI QUI REVAIT DE DEVENIR LIBELLULE (2020)


--------------------

Auteure : Elodie Faiderbe

Editions : Cyplog

Collection : Bliss

Pages : 356

Prix : 5,99€

Ma note : 19/20

--------------------



QUATRIEME DE COUVERTURE

En débarquant à New York pour effectuer un stage dans une entreprise japonaise de jeux vidéo, Chloé espère laisser derrière elle son passé pour se reconstruire et repartir de zéro. Mais une cacahuète tueuse et un coup de poêle (ou deux) plus tard rendront ce nouveau départ plus... explosif qu’elle ne l’imaginait. 

Chloé n’a alors plus le choix, elle doit cohabiter avec le diable en personne, celui qu’elle espérait ne jamais recroiser un jour : son patron. Sombre et arrogant, Nao Nakamura l’énerve autant qu’il l’attire. Mais dans ce petit jeu de séduction, ces deux âmes malmenées par la vie pourraient trouver en l’autre bien plus qu’un simple colocataire… 

De la haine à l’amour, il n’y a qu’un seul battement d’ailes.

MON AVIS

Tout d'abord je tiens à remercier Cynthia et les Editions Cyplog pour ce service-presse.

Je découvre l'auteure avec ce roman et quelle découverte, je n'avais pas prévu de le lire tout de suite mais il me faisait tellement envie que je n'ai pas pu résister. Ce premier tome m'a totalement conquise et à chaque page je tombais un peu plus sous le charme de Chloé et Nao ainsi que des mots de l'auteure.

Chloé est à New-York pour effectuer un stage de quatre mois, elle est à la recherche d'un appartement pour pouvoir enfin quitter sa chambre d'hôtel. Une rencontre et une cacahuète vont lui permettre de trouver un logement mais elle va vite déchanter quand un inconnu, qui ne l'est pas tant que ça, va débarquer. 

Les premiers chapitres nous permettent de faire la connaissance de notre héroïne, cette française qui à tout quitter pour aller dans la Grosse Pomme. Chloé est une personne attachante qui m'a fait sourire plus d'une fois, j'ai adoré sa personnalité et ses références culturelles, je me suis parfois identifiée à elle sur certain point.

J'étais impatiente de rencontrer Nao Nakamura, le patron de Chloé et je n'ai pas été déçu, on peut dire que leur rencontre est assez particulière et inoubliable. Nao est un personnage que l'on découvre peu à peu, on découvre son histoire et on se rend compte que c'est quelque de bien et qu'il est loin de l'image qu'il laisse transparaitre.

La relation entre Chloé et Nao m'a beaucoup plus et même si parfois il y a un manque de communication entre nos deux héros et des non-dits, ils m'ont fait fondre. Ils vont s'apprivoiser au fil des pages, apprendre à se connaitre et cela avec quelques altercations pour une relation qui fait des étincelles.

Ce roman, je l'ai dévoré et je ne pensais pas autant l'aimer. La plume de l'auteure est fluide mais surtout très addictive, les pages se tournent avec plaisir et voir évoluer le couple Chloé/Nao à fait fondre mon petit coeur. Je ne voulais pas m'arrêter de lire, j'avais hâte de savoir comment aller tourner l'histoire et sans m'en rendre compte je suis arrivée à la fin et que dire ce cette fin. Le mode frustration a été enclenché et je vais le jeter sur la suite à sa sortie.

CONCLUSION

Une romance qui m'a complètement conquise, j'ai adoré les personnages, leurs caractères et leurs confrontations. Le roman est addictif est cela est dû à la plume de l'auteure qui est fluide et entrainante. J'ai dévoré et savouré chaque page et je suis arrivée à la dernière page totalement frustrée, il faut dire que l'auteure ne nous ménage pas et je n'ai qu'une chose à dire, vivement la suite !



1 commentaire: