mardi 31 mars 2020

LE DISPARU DE SAN PABLO (2007)

--------------------

Auteure : Linda Howard

Editions : J'ai lu

Collection : /

Pages : 383

Prix : 9€99

Ma note : 17/20

--------------------




QUATRIEME DE COUVERTURE

Une jeune maman sur un marché mexicain... L'attaque d'un commando mafieux qui lui arrache son nourrisson... L'enquête infructueuse... Le divorce... Après dix ans de vaines recherches, de désillusions et de solitude, Milla Edge est devenue une spécialiste des interventions musclées dans les cas d'enlèvements. Elle s'est aguerrie, a appris à manipuler les armes, bref elle est devenue une autre femme, qui n'a jamais perdu l'espoir de retrouver un jour Justin, son fils. Aujourd'hui, son unique piste est un certain Diaz, contre lequel tout le monde l'a mise en garde. " Le chercher, c'est chercher la mort ! " lui murmure-t-on. Il s'agirait d'un tueur, d'un mercenaire au regard de cobra. Mais Milla n'aura pas à débusquer cet homme à la séduction féline, car c'est lui qui viendra à elle...

MON AVIS

Ce roman me faisait envie depuis très longtemps alors quand j'ai eu l'opportunité de l'avoir en occasion à un prix très raisonnable, je n'ai pas hésité. Les avis que j'ai vu passer étaient très positifs alors j'avais beaucoup d'attentes. Si elles n'ont pas totalement été comblés, j'ai beaucoup aimé ma lecture.

J'adore les romans de Linda Howard, ses livres sont des romantic suspense avec des héros sexy et beaucoup d'humour. Ici, le sujet abordé est plus grave et l'humour n'y est pas présent mais nous avons à une héroïne forte et un héros mystérieux et rempli de testostérone. 

Milla, jeune maman, a été victime d'une agression sur un marché mexicain et on lui a enlevé son enfant. Après cet événement, elle a divorcé et cela fait maintenant dix ans qu'elle est à la recherche de son fils Justin. Un jour on la met sur la piste d'un certain Diaz qui pourrait avoir des informations sur son enfant.

Ce livre traite d'enlèvement d'enfant et j'ai été très touché par le personnage de Milla. Elle garde toujours espoir de retrouver son fils. C'est une femme forte qui n'hésite pas à aider les autres à retrouver des personnes disparus. Malheureusement sa famille a du mal à accepter sa vie, pour eux la recherche de son fils est une cause perdue et entre temps elle a divorcé. Je me suis attachée à Milla et j'ai ressenti sa peine, même si je n'ai pas d'enfant je comprends parfaitement son acharnement à retrouver son fils et son refus d'abandonner. Sa rencontre avec Diaz va relancer ses recherches.

Ici notre héros est très énigmatique et, comme notre héroïne, nous n'avons pas beaucoup d'nformations sur lui. Au début du roman ses apparitions sont très courtes alors il est très difficile de le cerner mais par la suite nous avons son point de vue. Il est brut de décoffrage, dit les choses clairement mais petit à petit on s'attache à ce personnage et il ne m'a pas laissé indifférente. Sa rencontre avec Milla va bouleverser sa vie et il y une révélation à son sujet qui m'a totalement surprise, je ne l'avais pas vu venir. 

J'ai mis un petit moment à rentrer dans l'histoire, tout d'abord parce que le roman est à la troisième personne, mais aussi parce que nous avons plusieurs points de vue mais chacun d'entre eux sont important. Nous avons donc accès à des informations que les protagonistes n'ont pas. 

Je suis rentrée dans l'histoire petit à petit, c'était crescendo, j'étais avec Milla dans sa quête pour retrouver Justin. Vers la fin, un passage du roman m'a complètement boulversé et j'ai eu les larmes aux yeux sans m'en rendre compte. Cette histoire m'a beaucoup touché et je suis contente de l'avoir enfin découverte.

CONCLUSION

Un roman qui traite d'un sujet difficile et qui m'a beaucoup touché. Milla est une héroïne attachante et forte pour laquelle j'ai eu beaucoup de compassion. Diaz est énigmatique et n'a pas sa langue dans sa poche, on finit par s'attacher à ce héros qui nous réserve beaucoup de surprise. Si l'humour n'est pas présent comparé aux autres romans de l'auteure, j'ai passé un bon moment même si j'ai mis un peu de temps rentrer dans l'histoire et mes attentes n'ont pas été totalement comblé.

PALM #47 - AVRIL 2020


Voici ma sélection pour le mois d'avril !


  • Love and other words de Christina Lauen
  • Mis à l'essai #3 : Le vaurien & l'étudiante de L.H Cosway & Penny Reid
  • Secret Défense d'aimer de Axelle Auclair
  • Ivy Wilde #1 : Quand fainéantise rime avec magie de Helen Harper
  • Hades Hagmen #3 : La loi de l'attraction de Tillie Cole
  • Pari Osé de Belinda Bornsmith
  • La dette de Marjy Noname 
  • Suprême #1 de Elle Seveno
  • Origin #1 : Etoile Noire de Jennifer L. Armentrout  


lundi 30 mars 2020

BOOK HAUL #62 - MARS 2020


Mes réceptions du mois de mars !


Petit Book Haul avec quatre achats et avec la situation actuelle les prochains book haut seront tout aussi petit.


C'EST LUNDI QUE LISEZ-VOUS ? (310)


On se retrouve pour le c'est lundi que lisez-vous ? C'est un rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane . Le rendez-vous se passe maintenant chez Camille du blog I Believe in Pixie Dust

Voici les questions :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
 2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?


LA SEMAINE PASSEE J'AI LU


  • J'ai lu Le disparu de San Pablo que j'ai bien aimé. Je suis rentrée tranquillement dans cette histoire. Contrairement aux autres romans que j'ai lu de l'auteure, le sujet abordé est plus grave et m'a mis la larme à l'oeil. Mon avis arrive cette semaine.
JE SUIS EN TRAIN DE LIRE


ENSUITE JE VAIS LIRE


Je n'ai pas eu le temps de le lire au mois de mars alors ça va être ma première lecture d'avril.

jeudi 26 mars 2020

GUN CAKE : L'INTEGRALE (2019)

--------------------

Auteure : Maloria Cassis

Editions : Auto-Editon

Collection : /

Pages : 500

Prix : 14€90

Ma note : 18/20

--------------------




QUATRIEME DE COUVERTURE

Lequel des deux rendra les armes en premier ?

Angela Alessi réalise enfin son rêve de petite fille en ouvrant sa pâtisserie à Centori. Elle souhaite oublier son passé et ne plus si  jamais se laisser dicter son comportement. Adriano Alario, chef de la mafia locale, ne voit pas les choses sous cet angle, et compte bien la faire s'acquitter, comme tous les commerçants, de la taxe due à sa famille pour s'être installée sur son territoire. Il éprouve cependant des difficultés à rester insensible à l'aplomb et à la force de caractère de sa nouvelle adversaire, laquelle a bien du mal à résister à son charme.  Entre les secrets d'Angela, les règles du milieu, les trahisons et les préjugés, comment trouver une place pour les sentiments ? 

MON AVIS

Bienvenu dans la mafia italienne avec le clan Alario. Quand l'auteure a annoncé la sortie en version papier de l'intégrale de Gun Cake, je n'ai pas hésité à la commander puisque j'avais adoré Cooper Training. L'ambiance n'est pas la même que chez les Cooper mais j'ai tout autant aimé cette romance qui se déroule en Italie.

Angela vient tout juste de débarquer à Centori où elle a ouvert une pâtisserie et espère commencer une nouvelle vie. C'était sans compter sur le clan Alario et de son chef Adriano qui, même s'il la trouve ravissante, va lui faire comprendre qu'elle doit respecter les règles. 

Adriano n'a rien d'un tendre et cela nous le découvrons dès les premières pages puisqu'avec seulement un chapitre on peut voir qu'il ne plaisante pas. Il a succédé à son père et il veut montrer qu'il est tout aussi compétant. L'arrivée d'Angela va bouleverser son quotidien car celle-ci n'hésite pas à lui faire face. Je l'avoue, je suis tombée sous son charme même si parfois j'avais envie de le frapper et de le remettre à sa place. J'ai aimé le fait qu'il protège sa famille et les membres de son clan mais il ne va pas être tendre avec Angela et certaine de ses réactions m'ont fait bondir.

Angela veut tourner la page sur son passé et elle veut refaire sa vie, pour cela elle ne veut plus qu'on lui dise quoi faire et c'est ce qu'elle espère en s'installant à Centori et en réalisant son rêve, ouvrir une pâtisserie. Si au début tout se passe bien, sa rencontre avec Adriano Alario va compliquer la situation et elle va vite s'en rendre compte. J'ai beaucoup aimé Angela, malgré ce qu'elle a vécu elle a su rester forte et elle tient tête à Adriano même si celui-ci ne là rassure pas. Malgré tout, ils vont peu à peu se rapprocher et ils ne peuvent nier l'attirance qu'ils éprouvent l'un pour l'autre.

Je me suis laissée embarquer dans cette romance dès les premières pages, j'ai adoré les personnages, l'ambiance et l'auteure m'a emmené sur des montages russes. Ce roman n'a rien d'une romance tranquille et toute douce et j'ai adoré ça, pour cela la couverture reflète très bien l'histoire. Un événement va rapprocher nos deux tourtereaux et je ne l'avais pas du tout vu venir, on peut dire que l'auteure joue avec nos nerfs et comme Angela et Adriano, il m'a fallu un moment pour m'en remettre. 

Les personnages secondaires sont excellents et je me suis tout autant attaché à eux. J'ai adoré la soeur d'Adriano qui est un rayon de soleil à elle toute seule, d'ailleurs elle v en profiter pour rapprocher son frère d'Angela. L'écriture de l'auteure est addictive et agréable, je n'avais qu'une hâte c'était de me replonger dans le livre pour savoir ce qu'il allait arriver à nos protagonistes. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et maintenant j'ai hâte de découvrir les prochains romans de l'auteure.

CONCLUSION

Une romance sur fond de mafia italienne que j'ai tout simplement adoré. Des émotions en mode montagne russe, des personnages attachants même si on a envie de les secouer plus d'une fois. Une lecture addictive que j'ai eu beaucoup de mal à lâcher at avec laquelle je ne me suis pas ennuyée.

mardi 24 mars 2020

OMBRE ET MYSTERE #3 : FASCINEE (2019)

--------------------

Auteure : Jennifer L. Armentrout 

Editions : J'ai lu

Collection : Best

Pages : 478

Prix : 14€90

Ma note : 18/20

--------------------




QUATRIEME DE COUVERTURE

En parallèle de son travail à la pâtisserie familiale, Rosie appartient à une équipe de chasseurs de fantômes. Au coeur du Bayou de Louisiane, les histoires de revenants se lisent sur de nombreuses lèvres... Quand Rosie a écho d'une étrange affaire liée à la maison voisine de Lucian De Vincent, elle se demande comment y pénétrer. Lors d'un bal masqué, elle tombe sous le charme de Devlin, surnommé " le Diable", qui n'est autre que le frère de Lucian. Si le ténébreux jeune homme accepte de l'aider, Rosie pourra entrer dans la demeure hantée et mener à bien sa mission. Or, bien que profondément troublé, Devlin se méfie.

MON AVIS

Ce tome était très attendu, depuis le premier le personnage de Devlin m'intriguait alors je n'avais qu'une impatience c'était de lire son histoire.  Je n'ai pas du tout été déçue et cette trilogie se termine très bien.

Ce troisième tome nous permet d'avoir nos réponses mais aussi des révélations auxquelles je ne m'attendais pas. Devlin est prêt à tout pour protéger sa famille, il a fait passer le bonheur de ses frères avant le sien. On le découvre vraiment ici et malgré cette distance et la froideur que l'on a pu voir précédemment, on s'attache à lui facilement. C'est avec plaisir qu'on le voit se battre avec lui-même face à son attirance envers Rosie alors que ces deux-la n'ont pas grand-chose en commun mais ils vont se découvrir l'un l'autre.

Rosie est clairement mon héroïne préférée, on a pu avoir un aperçu de son caractère dans le deuxième tome et c'était déjà un sacré numéro, ici je l'ai adoré. On en apprend plus sur son passé et ce qu'elle a vécu n'a pas été facile. C'est un concentré de bonne humeur et de joie ambulante, elle est attirée par Devlin et elle va le déstabiliser plus d'une fois.

Ce que j'ai aimé ici c'est que l'auteure joue sur l'attraction sexuelle de nos personnages, la romance se met en place tout doucement et nos deux héros ont le temps de se découvrir mais aussi de s'affronter avec deux ou trois joutes verbales que j'ai beaucoup apprécié. Des trois romances, celle-ci est ma préférée et cela est dû à nos deux personnages.

Une révélation est faite et je ne l'avais absolument pas vu venir, contrairement à une autre puisque l'auteure nous avait laissé un indice dans le tome précédent. Je ne m'attendais absolument pas à cette première révélation et pour rester poli, je suis restée sur les fesses, ce qui est dommage c'est que nous n'avons pas plus de détail et j'aurais bien voulu en savoir un peu plus. 

CONCLUSION

J'ai donc encore une fois passé un excellent moment, cette trilogie s'améliore au fil des tomes et ici le côté surnaturel est vraiment mis en avant grâce au personnage de Rosie. Le personnage de Devil ne m'a absolument pas déçu et j'ai adoré la romance. Je suis contente d'avoir découvert ces trois histoires et je suis triste de quitter le clan de Vincent.

lundi 23 mars 2020

C'EST LUNDI QUE LISEZ-VOUS ? (309)


On se retrouve pour le c'est lundi que lisez-vous ? C'est un rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane . Le rendez-vous se passe maintenant chez Camille du blog I Believe in Pixie Dust

Voici les questions :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
 2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?


LA SEMAINE PASSEE J'AI LU

  • J'ai fini le troisième tome de Ombre et Mystère que j'ai beaucoup aimé, mon avis sera en ligne demain.
  • Ensuite j'ai lu Gun Cake et j'ai adoré, dès les premières pages je me suis laissée embarquer dans la mafia Italienne et c'était excellent. Mon avis arrive cette semaine.
JE SUIS EN TRAIN DE LIRE


ENSUITE JE VAIS LIRE


Ce livre m'intrigue beaucoup et je suis impatiente de le découvrir.

vendredi 20 mars 2020

PAL DE SAISON #7 - PRINTEMPS 2020


Voici mon programme pour le printemps. 


  • Music Street #1 : Behind the Bars de Brittainy C. Cherry
  • Gâteau d'amour de Sophie Jomain
  • Mis à l'essai #3 : Le vaurien & l'étudiante de L.H Cosway et Penny Reid
  • Le disparu de San Pablo de Linda Howard
  • Infinite Love #2 : Nos infinies insolences de Alfreda Enwy
  • Charley Davidson #13 : Treize tombes de malheur de Darynda Jones
  • Autoboygraphie de Christina Lauren 
  • Un palais de colère et de brume de Sarah J. Maas
  • Pari Osé de Belinda Bornsmith 
  • Le prince cruel de Holly Black

jeudi 19 mars 2020

SEMAINE A LIRE #1 - MARS 2020


📚  📚  📚  📚

Première semaine à lire de l'année, elle commence demain à 19h jusqu'à vendredi 27 mars 23h59. C'est l'occasion pour moi de faire baisser ma PAL mais aussi de me changer les idées avec le confinement et la situation actuelle.

📚  📚  📚  📚

  • Gun Cake de Maloria Cassis
  • The Missing Obsession de Angel Arekin
  • Check me up #5 de Maki Enjoji
  • Le baiser du renard #1 de Saki Aikawa
  • Le disparu de San Pablo de Linda Howard
  • Origin #1 : Etoile noir de Jennifer L. Armentrout  

mercredi 18 mars 2020

UNTIL THE END (2019)

--------------------

Auteure : Laura S. Wild

Editons : Hugo & Cie

Collection : New Romance 

Pages : 388

Prix : 17€

Ma note : 12/20

-------------------- 




QUATRIEME DE COUVERTURE

Un soir d’octobre, alors que Mila rentre chez elle, sa vie bascule. Quelqu’un l’attend en bas de son immeuble. Une main se plaque sur sa bouche, et un 4X4 l’emporte…
Mila vient d’être enlevée.
Lorsqu’elle revient à elle, la jeune femme s’aperçoit qu’elle est séquestrée et coupée de tout, sans comprendre pourquoi elle a été prise pour cible. Qui est son ravisseur ? Que lui veut-il ? Retenue dans un endroit isolé, elle va devoir apprendre à vivre avec Carter, l’homme chargé de la surveiller, qui la trouble autant qu’il la terrifie.
Pour Carter, Mila n’est qu’un contrat de plus à honorer. Sa mission est simple : l’enlever, la maintenir prisonnière puis la relâcher une fois la rançon payée. Mais il commet une erreur qui va tout bouleverser : quelque chose chez sa captive lui fait baisser la garde. Et il laisse malgré lui un lien se créer entre eux…
Tandis que leur cohabitation forcée se prolonge, Carter et Mila en découvrent chaque jour davantage l’un sur l’autre et la jeune femme réalise que malgré les apparences, son ravisseur porte un lourd fardeau et qu’il est peut-être prisonnier autant qu’elle.
Et si l’amour pouvait les libérer ?
MON AVIS

Voilà un roman qui me tentait beaucoup entre cette magnifique couverture et le résumé qui m'intriguais. Ce livre allait aussi me permette de découvrir la plume de l'auteure puisque même si j'ai un de ses livres dans ma PAL, je ne l'ai jamais lu. C'est donc chose faite et malheureusement le résultat n'a pas était concluant, je suis toujours en train de me demander si oui ou non j'ai aimé ce que j'ai lu.

Mila se fait enlever par un inconnu alors que celle-ci rentrait chez elle après avoir accompagné sa meilleure amie à l'aéroport. Elle se retrouve alors en plein cauchemar à se demander pourquoi elle et avec la peur de ne plus être libre.

Je ne sais pas par où commencer, à l'heure où j'écris cet avis je suis toujours en train de me demandais si j'ai apprécié ma lecture mais je crois que le simple fait de me poser la question est un indicateur. Le début était prometteur puisque notre héroïne se faisait kidnapper et comme elle nous avions tout un tas de questions, qui est cet homme et que veut-il ? On entre alors dans un huis clos où Carter, notre héros, n'a rien d'attendrissant avec ses changements d'humeur et ses actes de violences.  

Malheureusement, plus j'avançais dans ma lecture et plus j'avais du mal à m'attacher aux personnages et j'étais complément hermétique à l'histoire. Carter était trop possessif, jaloux et même si on a une explication à son comportement, cela n'a rien changé. J'ai eu de la peine Mila et sa situation, j'étais outré par certaines situations et réflexions.

De ce fait je n'ai pas adhéré à la romance, elle ne m'a pas transporté et elle m'a semblé surréaliste. L'histoire se déroule sur plusieurs mois mais malgré ça, j'ai trouvé que Mila est passé trop de vite de victime à femme amoureuse même si elle s'interroge beaucoup sur la situation et ses sentiments. Je n'ai pas du tout succomber au charme de Carter.

En ce qui concerne l'écriture de l'auteure, c'est peut-être l'une des raisons qui a fait que je n'ai pas adhéré à l'histoire ou plutôt que je n'ai pratiquement rien ressentit pendant ma lecture. C'est vraiment dommage car l'histoire de base me plaisait beaucoup et au final je pense que je n'ai pas apprécié la façon dont l'auteure l'a exploité. Je tenterais un autre de ses livres pour voir ce que cela donne.

CONCLUSION

Je n'ai pas été réceptive à l'histoire ni à l'écriture de l'auteure. Le personnage de Carter était beaucoup trop extrême pout moi et je n'ai pas du tout adhérer à sa romance avec Mila qui, pour moi, passe trop vite de la femme captive à la femme amoureuse. C'est vraiment dommage car le résumé me plaisait beaucoup.